Télécharger Avengers : Endgame FiLm en Streaming Vf – V.O.S.T.F.R

Avengers : Endgame (2019)

Après leur défaite face au Titan Thanos qui dans le film précédent s’est approprié toutes les pierres du Gant de l’infini , les Avengers et les Gardiens de la Galaxie ayant survécu à son claquement de doigts qui a pulvérisé « la moitié de toute forme de vie dans l’Univers », Captain America, Thor, Bruce Banner, Natasha Romanoff, War Machine, Tony Stark, Nébula et Rocket, vont essayer de trouver une solution pour ramener leurs coéquipiers disparus et vaincre Thanos en se faisant aider par Ronin alias Clint Barton, Captain Marvel et Ant-Man.
Date de sortie : 2019-04-24
Genres : Aventure, Science-Fiction, Action
Durée : 180 Minutes
Par : Marvel Studios
Acteurs: Robert Downey Jr., Chris Evans, Chris Hemsworth, Mark Ruffalo, Scarlett Johansson, Jeremy Renner, Don Cheadle, Paul Rudd, Bradley Cooper, Brie Larson

 

 


 

 

Bande d’annonce :Avengers : Endgame

 

Avengers: Fin de partie avec réconciliation avec Marvel (SANS SPOILER)

Je ne suis pas le grand fan de l’univers cinématique (MCU) de Marvel, initié en 2008 avec le premier Iron Man. Mais j’ai quand même beaucoup d’affection pour la franchise.

LA PUBLICITÉ

inRead inventé par Teads

Et surtout, je me déteste à la ramasse niveau pop-culture. J’ai donc vu Avengers: Endgame, en salles ce 24 avril, dès que possible!

Les films Marvel et moi

À la base, j’étais plutôt conquis par l’Univers cinématographique de Marvel.

Mon amour pour les mecs INSUP m’est complètement tombé sur le bras de Tony Stark, mes yeux se sont étincelés devant les effets spéciaux et j’ai éclaté de rire à chaque punchline.

J’ai même été parmi les rares qui ont vraiment aimé Iron Man 2 – la présence de Sam Rockwell, acteur cher à mon cœur, n’est probablement pas pour rien.

Et puis j’ai vu Thor, qui m’étais un peu ennuyé, Captain America, que j’ai trouvé sympa-sans-plus. J’ai connu un regain d’intérêt avec les Vengeurs, j’ai kiffé les Gardiens de la Galaxie…

Je suis franchement endormie devant Avengers: L’Ère d’Ultron, j’ai bâillé devant Doctor Strange, j’ai lutté pour rester éveillée pendant Captain America: Civil War.

Thor: Ragnarok, Black Panther et Spider-Man: Retrouvailles.

Clairement, tout n’est pas à jeter! Mais l’effet magique, l’apparente infaillibilité du Marvel Univers cinématique a pris un coup dans l’aile.

J’ai notamment à l’impression qu’il avait des personnages à l’écran, plus c’était une voiture banale.

Alors laisse-moi te dire que le niveau est passé: Endgame, j’étais bof sereine. Et j’avais tort.

Avengers: Endgame, le meilleur du Marvel Cinematic Universe

Avengers: Endgame dure 3h. Un autre petit détail qui a été fait.

Mais ce temps est superbement utilisé. Avengers: Endgame, il n’était pas juste une réussite: c’est pour moi un vrai retour aux sources de Marvel Cinematic Universe!

Voici pourquoi, à mes yeux, le film revient à ce qui est fait de la qualité de cette franchise.

Avengers: Endgame n’est pas peur de prendre son temps

3h, c’est long, sur un siège de cinéma. Mais je ne suis pas passé de passer.

Car Avengers: Endgame n’a pas peur de prendre son temps. L’immersion dans l’histoire, après les événements tragiques de la guerre d’Infinity, se faisait de façon délicate, prudente.

This is is over the blockbusters

C’est rare de dire d’un film à gros budget: c’était très contemplatif!

Pourtant, la finale est, d’une certaine manière.

Il laisse le temps de respirer, d’intégrer les informations et surtout les émotions de ses multiples personnages.

Avengers: Finale n’est pas peur des conséquences

Souvent, j’ai trouvé les films du Marvel Cinematic Univers trop légers.

Je n’ai rien contre l’humour, au contraire, mais l’impression que rien n’avait de réelles conséquences.

Les morts, les combats, les traumatismes, les découvertes existentielles (sembler balayés trop rapidement à mon goût).

C’est loin d’être le cas dans Avengers: Endgame.

Voici pourquoi, à mes yeux, le film revient à ce qui est fait de la qualité de cette franchise.

Avengers: Endgame n’est pas peur de prendre son temps

3h, c’est long, sur un siège de cinéma. Mais je ne suis pas passé de passer.

Car Avengers: Endgame n’a pas peur de prendre son temps. L’immersion dans l’histoire, après les événements tragiques de la guerre d’Infinity, se faisait de façon délicate, prudente.

This is is over the blockbusters

C’est rare de dire d’un film à gros budget: c’était très contemplatif!

Pourtant, la finale est, d’une certaine manière.

Il laisse le temps de respirer, d’intégrer les informations et surtout les émotions de ses multiples personnages.

Avengers: Finale n’est pas peur des conséquences

Souvent, j’ai trouvé les films du Marvel Cinematic Univers trop légers.

Je n’ai rien contre l’humour, au contraire, mais l’impression que rien n’avait de réelles conséquences.

Les morts, les combats, les traumatismes, les découvertes existentielles (sembler balayés trop rapidement à mon goût).

C’est loin d’être le cas dans Avengers: Endgame.

Avengers: Endgame, réelle rétrospective du MCU, sache comment l’intégrer à de nouveaux personnages.

J’étais ravie d’être rassurée.

Même si les classiques héros blancs sur la place, les personnages non-blancs et les femmes ne sont pas oubliées. Sans que ce soit par force «forcé».

La première apparition de Captain Marvel m’a coupé le souffle – la force, la certitude qu’elle irradie est incomparable. Et ce n’est queun exemple!

Author: admin